Amis Du Vieux Pays de Nozeroy

Mot-clé - chantier

Fil des billets

dimanche 29 janvier 2017

Compte-rendu des travaux du château effectués en 2016

Voici le bilan des travaux effectués en 2016.

Lire la suite...

mercredi 30 juillet 2014

Chantier 2014

Travaux de réfection du château, première tranche:

Lire la suite...

samedi 24 septembre 2011

Visite du chantier de Guédelon : photo de groupe

Voici la photo de groupe prise à la fin de la visite du chantier :

Gued-groupe

vendredi 16 septembre 2011

Visite du chantier de Guédelon : reportage photo

Le samedi 10 septembre 2011, en remplacement du banquet annuel marquant la fin du chantier de restauration des ruines du château de Nozeroy, nous avons effectué une excursion en Bourgogne ouverte à tous les membres de l'association. Nous avons visité le chantier du château fort en construction (si, si !) de Guédelon, situé sur le territoire de la commune de Treigny, dans la Puisaye (département de l'Yonne). Cet ouvrage a été commencé en 1997 et devrait être terminé en 2025.

Gued-guide Cette visite particulièrement intéressante se déroule de façon à nous mettre d'emblée dans l'ambiance du Moyen-Age : d'abord, tous ceux qui travaillent sur le site portent une tenue d'apparence médiévale (qui ne tromperait évidemment pas une costumière spécialisée dans cette époque-là, mais l'esprit y est, du moins). Au cours de la visite guidée, on nous expose les origines du projet, quels sont les matériaux employés et les techniques utilisées. Ainsi, nous apprenons que le château est construit sur l'emplacement d'une ancienne carrière de grès ferrugineux. Logiquement, c'est cette pierre qui a été choisie pour édifier le bâtiment (ci-contre, un de nos guide, devant des blocs de grès dégrossis; au fond, le corps de logis du château et les bases des tours).

Cependant, les fenêtres et certains autres éléments sont en calcaire blanc, pour des raisons de solidité et d'esthétique (le seigneur veut impressionner les visiteurs !).

Gued-cage_à_écureuil Sur ce chantier, pas d'engin moderne ! C'est d'ailleurs un des attraits du site : il est très peu bruyant. Les grues de levage sont remplacées par des "cages à écureuils" (voir photo ci-contre) : ce système (pas très rapide, il est vrai, mais autrefois on était sans doute moins obsédé par la rentabilité qu'aujourd'hui!) permet de soulever jusqu'à 600 kgs par la force motrice de deux personnes marchant dans les roues. gued-visite_guidée Les échafaudages en bois sont fixés sur le mur en construction à l'aide de pieux enfoncés dans celui-ci. Par la suite, les trous ainsi formés seront rebouchés, car des assaillants pourraient s'en servir pour escalader la muraille. Toutefois, ces techniques médiévales n'empêchent pas de respecter strictement les mesures de sécurité de notre époque, bien évidemment.

gued-visite_guidée2 Afin de garder l'esprit du XIIIème siècle jusqu'au bout, les unités de mesures aussi sont celles du Moyen-Age : le pouce, la paume, l'empan, la coudée, le pied et la toise. Ci-contre, le guide nous fait une démonstration.

Dans l'enceinte du chantier, les moyens de transports sont exclusivement des charrettes tirées par des chevaux : Gued-charrette

Guédelon est au milieu d'une forêt d'où est tiré le bois utilisé pour la construction.

Gued-panorama On a pris soin également de creuser un puits dans la cour et deux citernes au sous-sol d'une des tours et du donjon pour s'assurer de ne pas manquer d'eau en cas de siège. Un point d'eau est de toutes façons indispensable pour les travaux.

Pour conclure, ce lieu vaut le détour : on n'a pas du tout l'impression d'être face à un bâtiment construit il y a dix ou quinze ans mais dans un véritable château médiéval. D'ailleurs, la pierre est déjà patinée par les intempéries. Si vous souhaitez en savoir davantage, voici l'adresse du site internet de l'association qui gère ce chantier : chantier de Guédelon